29.9.04

5 bonnes raisons pour ne pas considérer RSS

1) la degré d'acceptance par les lecteurs est encore trop faible
2) Le business modèle n'est pas clair
3) Impossibilité d'utiliser le multimédia
4) Les possibilité de personalisation sont faibles
5) Les statistiques sont pratiquement innexistantes

Qu'en pensez-vous

Dans mon prochain billet je vous donnerai 5 bonnes raisons de considérer RSS

3 commentaires:

Anonyme a dit…

----------------------------------------------------
1) la degré d'acceptance par les lecteurs est encore trop faible
----------------------------------------------------

surtout en ce qui concerne les pays francophones ...
faire un tour sur les sites Américains & anglophone plus généralement incite à croire que nous avons du retard ne serait ce qu'à mettre le RSS en disponibilité alors que dire ce sa lecture par les simples surfers ?!

----------------------------------------------------
2) Le business modèle n'est pas clair
----------------------------------------------------

pas compris, qu'est ce le business modèle ?

----------------------------------------------------
3) Impossibilité d'utiliser le multimédia
----------------------------------------------------

pas compris non plus ?
utiliser le multimédia ? pour quoi faire ? pourquoi ? comment ?

----------------------------------------------------
4) Les possibilité de personnalisation sont faibles
----------------------------------------------------

Il en est de même avec un Newsletter au format texte ... à l'exception que les images peuvent être affichées en RSS comme par exemple dans le cas de bloggers les smileys ou dans le cas des professionnels un aperçu du nouveau produit !

----------------------------------------------------
5) Les statistiques sont pratiquement inexistantes
----------------------------------------------------

sauf que certains service de statistique proposent des graphiques indiquant la consommation de bande passante en fonction du type de fichiers par exemple : gif, jpeg, zip, rar etc, mais aussi RSS
(http://awstats.sourceforge.net/)

Martin Lessard a dit…

Ce ne sont pas de "bonnes" raisons, si on se sait pas au regard de quoi on le compare.

Si le contenu est déjà dans un Système de Gestion de Contenu (CMS), le coût est presque nul de générer un fil XML. La quantité de lecteurs (point 1) et le modèle d'affaire (point 2) ne tiennent pas la route : la qualité des "early adopters" dépasse largement leur nombre et le téléphone n'a pas de modèle d'affaire non plus et pourtant il fait circuler l'information...

Quant aux autres, elles sont de "mauvaises" raisons, à moins d'expliciter clairement que c'est en comparaison avec les newsletters. Et encore, je ne vois pas pourquoi l'un exclurait l'autre dans une stratégie globale, non?

Jean-Claude Morand - Cyberstrat a dit…

Si mes factures bi-mensuelles de téléphone ne correspondent pas à un bon business modèle alors je n'y comprend plus rien. Tous les opérateurs font beaucoup d'argent en prélevant leur dîme sur toutes les formes de messages qui transitent dans leur réseau. Il y a clairement un modèle de facturation y compris pour les services à valeur ajoutée qui se paient trés chers.

(C) Jean-Claude MORAND - 2004-2011 - Cyberstrat (tm) est une marque déposée par Jean-Claude Morand